Cusco, coeur de la civilisation andine préhispanique – Pérou – Juin 2016

Le patrimoine culturel et architectural le plus riche d’Amérique du sud gère très bien sa côte touristique: tout se mélange (touristes, locaux, randonneurs, cathédrales érigées sur les temples incas, demeures coloniales, restos branchés, bars à cocktail et fastfood) et finalement c’est super agréable de s’y balader de jour comme de nuit. On a d’ailleurs fêté nos 16 ans de mariage …

Les plans de la ville ont la forme d’un puma avec au centre la splendide Plaza de Armas.

La construction de la cathédrale a duré 100 ans, on comprend pourquoi! Plusieurs chapelles en font un ensemble gigantesque. Ah ces espagnols! Des conquistadores sanguinaires mais sacrément doués en architecture! Magnifique collection de peintures de l’école de Cuzco, curieux mélange de styles européens pieux du XVIIe siècle et de l’imagination et des coutumes d’artistes indiens des Andes.

En plein centre ville, Qorikancha: son mur courbe de 6 m de haut, parfaitement ajusté, entoure les ruines incas sur lesquels a été construit le couvent Santo Domingo à l’architecture coloniale : une merveille! A l’intérieur les murs des anciens temples assemblés à la perfection, la plupart du temps en symétrie autour des niches et des portes trapézoïdales. Les blocs de pierre polies se superposent avec une telle précision qu’il est difficile de sentir les arêtes au toucher.

Sacsayhuamán! “faucon satisfait” en quechua ou pour s’en rappeler « sexy woman »!. Alors là vraiment impressionnant! A l’origine, temple tant religieux que militaire, conçu comme la tête du puma avec 22 murs en zigzag qui symbolisent les dents de l’animal. Là aussi, l’assemblage est incroyable et réalisé pour résister aux séismes! Certains blocs pèsent plus de 300 tonnes! Malheureusement pillé pour bâtir la cathédrale…

Même si le talent incas reste indéniable, on a du mal à croire qu’ils aient réalisé ça avec les outils de l’époque, c’est à dire pas grand chose… Cet immense ensemble de ruines est déroutant!

Idem pour le Tambomachay, superbe bain cérémoniel en pierre ouvragée d’où une source cristalline s’écoule dans des fontaines.

En route pour la vallée sacrée, nichée au pied des contre-forts andins. Ses marchés ainsi que les majestueuses citadelles incas de Pisac et d’Ollantaytambo perchées sur des pitons rocheux avec des cultures en terrasses spectaculaires. L’architecture est admirable, toujours pensée en rapport aux astres et avec une gestion de l’eau subtile.

La chaîne des Andes en toile de fond est toujours aussi majestueuse.

On est sous le charme et en même temps plein d’interrogations…

En route pour le Machu Picchu….

 

One thought on “Cusco, coeur de la civilisation andine préhispanique – Pérou – Juin 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *