Conseil déco n°1 – Réfléchir à son projet

Conseil déco N°1
Réfléchir à son projet
C’est définir son besoin, son budget et son timing

Pourquoi

Quand on recherche des idées pour changer d’intérieur, on part plein de bonnes intentions – et je sais de quoi je parle!! – on achète 5 ou 6 magazines de déco qu’on feuillète religieusement, on passe du temps sur les blogs, les pages Facebook, Pinterest, on demande des conseils aux copains/copines…. Et puis on est perdu!! 😉

Comment

Je crois que ce que je retiens de plus important de ma formation de décoration et d’architecture d’intérieur c’est la méthodologie:

 


1.On définit son besoin

Est ce que j’ai simplement envie de changer d’ambiance ou j’ai besoin d’un vrai changement?

Pour un relooking simple et peu cher:

on peut repenser les espaces en changeant simplement les meubles de place, ou on utilise des codes couleurs pour les délimiter. parfois un simple paravent fait son effet.

On peut aussi repenser la couleur des murs en peignant un mur entier ou à mi hauteur. Pensez à la tapisserie: Ca donne tout de suite du caractère à une pièce (graphique, ethnique, romantique..) il y en a pour tous les goûts.

On peut aussi très facilement retravailler les coloris et les matières sur les rideaux, les coussins, les tapis….

Pour un projet de rénovation plus conséquent et donc plus onéreux:

On s’engage sur des travaux plus importants : on repense les espaces en cassant un mur, en transformant une chambre en salle de bain, en modernisant une cuisine…..

Il est important de définir concrètement votre projet. Et ça, c’est votre première réflexion!

Rajouter une notion: ce que je peux faire moi même et ce que je vais faire faire à un professionnel. Ca aura un impact sur le budget.


2. On définit son budget

Petit budget pour un simple coup de peinture, un changement de paires de rideaux, un achat de petit meuble… bref un relooking simple.

Ou un projet de plus grande ampleur, et par conséquent plus cher. On s’engage dans ces cas là, sur des demandes de devis et l’intervention d’artisans selon la nature des travaux.


3. On définit un timing.

Clairement, comme le budget, le timing est fonction de la nature des travaux. Tout dépend du projet qu’on a bien sûr mais le plus important est de terminer le travail entamé. Rien de pire qu’un chantier non terminé. Si votre projet est bien défini au départ

 

Piège à éviter

Ne pas se tenir à ces 3 éléments.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *