Culture Surf à Pipa & Tibau do Sul – Brésil – Novembre 2016

On repart de Jericoacoara pour Fortaleza avec 4 heures de 4×4 et un démarrage épique car notre chauffeur souhaitait aider un collègue qui s’était embourbé sur la plage…

A notre grand soulagement, il abandonne vite car il s’est rendu compte qu’il n’y pouvait pas grand chose surtout lorsqu’on a des clients qui doivent prendre un bus quelques heures plus tard…:-)

On a aimé voir ce gentil monsieur s’énerver en Brésilien à en bégayer mais quelle efficacité et nous voila rendu à la gare routière particulièrement propre de Fortaleza (comparée à celle de Buenos Aires par exemple) dans les temps. Les enfants réalisent progressivement la pauvreté surtout lorsque les SDF nous abordent à la sortie du taxi ou dans la gare avec un qui était particulièrement collant me concernant…:-)

Le temps de recharger les batteries, de manger ou plutôt de grignoter et nous voila embarqués dans un bus de nuit flambant neuf pour 8 heures avec pour destination Natal.

La nuit se passe globalement bien (la preuve, j’arrive à dormir un peu en trouvant une position pour mes jambes…) et à notre arrivée à 5h00 du matin, nous sommes accueillis par Candide, un taxiteur de Tibau do Sul qui justement nous y amène ou plus précisément d’abord à Praia de Pipa pendant 2 nuits (1h30 de route) pour récupérer de notre initiation Kitesurf.

On arrive dans une ambiance hallucinante de fin de soirée ou plutôt de début de matinée et les enfants nous font rire avec leurs commentaires : C’est ça une boite de nuit ?! Il y a ,en effet, une boite de nuit ouverte sur la plage et des fêtards qui déambulent et remontent doucement vers le village…

On se retrouve à marcher vers notre pousada un peu plus loin sur la plage avec un emplacement on ne peut plus proche de l’eau…On découvre la beauté du site et la puissance de la nature. Ici, rien ne se fait sans prévoir ou plutôt sans prêter attention aux marées. La matinée passe doucement et on peut enfin se reposer dans notre chambre au dessus de l’eau ! Une journée tellement douce qui nous fait apprécier l’endroit.

On a aimé se faire aider pour porter les bagages avec une brouette en bois.

On a aimé Estelle voir des tortues dans l’eau alors que nous non…et pourtant elles étaient vraiment là ! 🙂

On a aimé la nuit tellement bruyante avec cette marée haute qui frappait les rochers juste en bas.

On a aimé cette même nuit entendre la fenêtre de notre chambre tomber du premier étage, ne pas se casser et aller la récupérer dans les mains du gardien de nuit qui n’avait franchement pas l’air très surpris 🙂

On a aimé les petits singes dans les arbres au petit déjeuner venir nous rendre visite

On a aimé jouer au billard les pieds dans le sable

On a aimé la bibliothèque sur la plage !

On a aimé cette chaleur étouffante (si, si même moi) qui donne envie de plonger tout le temps à l’eau

On a aimé partir à quelques 8 kms de là pour nous rendre à Tibau do Sul et être accueilli par Rémi au Sossego Surf Camp (également centre UCPA). On est soufflé par l’organisation et le professionnalisme. Sa femme est également super impliquée et on se plait à investir notre bungalow au fond du jardin pour préparer une semaine de surf !

Et quelle semaine ! Le programme du jour est inscrit au tableau et on suit encore évidemment le rythme des marées pour démarrer plutôt en fin de matinée les premiers jours et à 5H30 les deux derniers.

On a aimé l’ambiance avec les profs de Surf super sympa : Marie, la soeur de Florence Foresti 🙂 et Rudson, le local de l’étape avec le physique de l’emploi et une bonne humeur à toute épreuve.

On a aimé partir et revenir tous les jours calés dans un combi WW vers la plage de Madeiro.

On a aimé descendre (et surtout pas remonter !) les marches en bois et ensablées vers la plage et le local de surf.

On a aimé le petit snack dans lequel on se prenait une coco et un Açai après notre session de 2 heures.

On n’a pas aimé ramer et avoir les bras et les épaules en béton 🙂

On a aimé prendre les vagues….surtout les enfants et Estelle qui retrouve ses sensations d’ado à la Réunion. Pour moi, c’est plus dur mais j’ai aimé m’accrocher.

On a aimé voir les dauphins et les tortues à côté de nous quand on attendait la vague. On a aimé ne pas craindre de voir des requins alors que Recife à quelques heures est un des endroits les plus dangereux du monde.

On a aimé (surtout les garçons :)) voir les petites poulettes brésiliennes se balader avec des touts petits maillots bain 🙂

On a aimé la balade à pied sur la plage à croiser des locaux qui jouaient au foot et notre session de surf en famille un dimanche en mode location.

On a aimé à discuter avec des frenchies en vacances et notamment des Calédoniens et même des tahitiens..

On a aimé partager notre projet et on a le sentiment d’avoir donné quelquefois une impulsion à certains.

On a adoré guetter le snack en face de la Pousada à Tibau do Sul pour se faire un super Açai…on n’a vraiment pas aimé quand il était fermé deux jours sans qu’on soit prévenu 🙂

On a vraiment aimé cette semaine et quitter chaleureusement l’équipe et surtout Rémi et sa femme.

On a aimé prendre le même taxi avec Candide pour nous rendre à Olinda à 4 heures de voiture de là.

On a aimé prendre la décision de changer notre itinéraire 2017 en privilégiant les spots de Kitesurf et de Surf en Europe. Autant continuer sur une bonne lancée ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *