Galapagos, sanctuaire de la biodiversité – Equateur – Mai 2016

Expédition aux Galapagos… C’est le cas de le dire! Arrivée sur une terre aride, où le cactus est roi et la roche volcanique peu accueillante. Après s’être allégée de 125$ en cash…par personne pour pouvoir mettre le pied dans ce parc naturel (;-(), on a vraiment l’impression d’être un touriste… mais les Galapagos se méritent dans tous les sens du terme… 2h30 d’avion de Quito, 15mn de bus, 15mn de barge, 1 heure de taxi et 2h30 de lancha (vedette rapide locale) … Ouf! on est à Isabela (la plus grande ile de l’archipel composée d’une chaîne de cinq volcans actifs) ! Encore un des rares endroits de la planète où l’empreinte humaine reste minimale.

Le plus célèbre reptile de l’archipel est la tortue géante, ou galápago (“tortue” en espagnol). Enormes, elles peuvent vivre jusqu’à 180 ans. pas l’air commode!

La proximité avec la nature et les animaux ici est impressionnante et les touristes finalement peu présents. Ils ont réussi à garder un esprit super roots et convivial. Beaucoup d’émotions dans nos randos palmées en compagnie d’énormes tortues vertes, raies, requins pointe noire et pointe blanche, des otaries en pagaille et même des hippocampes. Trop belles rencontres le long des roches noires: pélicans, manchots hésitants, fous à pieds bleus (le degré de turquoise indique si ils sont en bonne santé ou pas ;-)) et iguanes marins (les seuls lézards marins au monde). Le ballet des frégates est sublime et rythmé par leur spectaculaire piqué!

Tout ça dans un décor de rêve, des coulées et des tunnels de lave qui serpentent entre les mangroves et la mer. Trop bon de nager dans les fissures étroites des rochers, comme des couloirs sous-marins tapissés de plantes et de coraux. L’eau n’est pas claire comme en Calédonie, ça brasse pas mal! On sent qu’on est en plein ocean sans lagon!

Les enfants ont découvert leurs premiers volcans…. Superbes! Le Sierra Negra,  (1 500m) immense caldeira de 10km de diamètre et son voisin, El Chico, Vues spectaculaires garanties. On a fini la rando en courant…. faut les suivre les 2 p’tits Caré…

En prime, cure de caipirinhas, cocos helados, ceviches et …. foot!

On en a rêvé, on a pas été déçu…. C’est une magnifique vitrine de biodiversité avec de gros efforts de conservation! Magique!

One thought on “Galapagos, sanctuaire de la biodiversité – Equateur – Mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *